Mon BDSM

Dans: Pratiques BDSM Sur: Commentaire: 0 Frappé: 62

Le bdsm est avant tout un jeu entre adultes consentants.

Les seules vraies règles à mon avis sont le respect, le consentement,l'écoute, la tolérance.. ne pas perdre de vue que ce n'est qu'un jeu, mais un jeu qui peut devenir dangereux .

Un grand fondamental pour moi est :" le dominateur est le modérateur "

Tous le reste n'est qu'accessoire :  le dress code , les conventions, les protocoles... le vouvoiement, le maître, le collier, les marques d'appartenance...

Je pense que chacun est unique et que chacun joue comme il a envie, du moment où tous les participants de ce jeu, y trouvent leurs plaisirs... parce que oui, c'est avant tout le plaisir qui compte.

Peu importe la façon dont on le donne, ou le reçoit, c'est souvent cet autre fondamental qui est oublié..

Le plaisir peut être donné et reçu sous différentes manières, physiques  ou psychologiques :

Par exemple :  martinet, fouet, cravache, canne, paddle, fessée,  cire, pinces, humiliations , l'avilissement, travestissement, cordes, fétichisme, griffure, morsure, contrainte physique ( bâillon, menotte, cagoule) la momification, enfermement, (cage, vacombed) dilatation anale ou vaginale ( gode, spéculum, fist, baguette) les tiges urétrales , la chasteté, les aiguilles, la scarification, le clouage, le branding(marquage au fer)... et j'en oublie, tellement les pratiques sont variées...

Parlons un peu de la symbolique de l'appartenance.

Votre esclave vous "appartient "mais il ne vous appartient que, pour ce qu'il a  décidé,  accepté et a envie de recevoir ou de vous donner.

 

Les dominants ne sont que les Esclaves du plaisir de leurs sujets.

Pour ma part (et je ne suis pas la seule)...Je trouve mon plaisir dans le plaisir de l'autre.

C'est quand le "lien" est établi que je peux "fusionner " avec mon sujet  (une forme d'empathie très développée en quelque sorte).

C'est en entendant et en ressentant le plaisir que je donne, que ma propre excitation monte.... Ce moment où tout s'arrête autour de moi.... Cette bulle dans laquelle je me trouve..... La fusion de nos corps et de nos esprits, le lâcher prise, cet instant où plus rien n'a d'importance, hormis le plaisir qui nous habite, c'est tout cet ensemble qui m'amènera à l'orgasme.

Voici ma vision du monde bdsm et mon propre ressenti.

 

Je domine maintenant depuis 15 ans et ne ressens pas le besoin ni l'envie, de me faire appeler maîtresse, de mettre un soumis à mes pieds, de crier, d'ordonner, de punir, pour soumettre une personne.

 

Ma domination est bien plus cérébrale et j'obtiens le respect de la personne soumise en "entrant dans sa tête" et en restant moi-même .

commentaires

laisse ton commentaire